Après avoir évolué pendant des années dans le monde de l’entreprise,  j’ai observé à quel point les conditions de travail pouvaient générer du stress.

Selon le cadre de travail et le secteur d’activité, nous sommes confrontés à un environnement bruyant, écrans d’ordinateur aveuglants, positions inconfortables, gestes répétitifs, pénibilité des métiers physiques, cadences soutenues, heures passées sur les routes, horaires de nuit, etc. Le stress qu’occasionnent tous ces facteurs est source de crispations douloureuses qui s’installent parfois durablement.

L’urgence de se ressourcer dans un cadre professionnel m’est alors apparue comme une évidence. Je me suis intéressée au bien-être et c’est ainsi que j’ai découvert le amma assis.

Le fait que le amma assis se pratique sous forme de pressions, sur une chaise et à travers les vêtements m’a semblé tout à fait intéressant. Ce toucher structuré est accessible à tout le monde, à toutes les générations, à toutes les catégories professionnelles concernées par le stress.

J’ai suivi une formation certifiante à Bordeaux. Depuis ce jour, le amma assis s’est révélé une source inépuisable de satisfaction. Quand je vois les visages détendus et souriants des receveurs, je sais que la magie a opéré. Le confort ressenti est immédiat chez plus de 90 % des personnes.

Le amma assis est toujours vécu différemment, non dans la pratique du kata qui reste rigoureuse pour les praticiens, mais dans les effets ressentis, selon la forme dans laquelle on se trouve, son niveau de stress ou de fatigue physique. Il apporte l’énergie dont on a besoin au moment où on le reçoit.

La symbolique du roseau

Le roseau a une allure majestueuse et sa tige évoque une colonne vertébrale. Il puise son énergie au cœur de la terre nourricière et des éléments célestes.

​Symbole de vie et de protection pour nos ancêtres, ses utilisations sont nombreuses : instrument de musique, calame, article de vannerie, toiture et embarcation entre autres.

​Il représente la souplesse, la résistance, la fragilité et la force, la longévité. Il accueille toutes les contraintes de la nature auxquelles il s’adapte quelles que soient les circonstances. Un vrai maître zen !

Il y a 400 ans, Pascal déclarait « l’homme est un roseau pensant ».

Fermer le menu